Le broyage a de nombreux avantages

Votre broyeur aime les déchets biologique

Qu’il s’agisse d’un jardinet doté d’une étroite bande de verdure et d’un parterre de roses ou d’un espace vert parsemé d’arbres et de haies : aucun jardin ne ressemble à un autre. Et les matériaux à broyer – des fleurs coupées aux branches épaisses – sont tout aussi variés.

Presque tous les déchets produits par votre jardin, qu’il s’agisse de déchets de tonte ou d’autres déchets végétaux, peuvent être broyés. Le broyeur accepte tant les matériaux durs, comme les branches coupées ou les déchets de haies taillées, que les matériaux tendres comme les fleurs coupées ou les feuilles par contre les restes de fruits et légumes du jardin ou de la cuisine ne peuvent pas être broyés. Les acides qu’ils contiennent pourraient endommager le broyeur

Le broyage tout au long de l‘année

La saison des broyages commence dès le début du printemps. Branches arrachées par les tempêtes et la neige, restes de feuilles ou première tonte de printemps – le temps est venu d’éliminer les restes de l’année précédente et de remettre en ordre les dommages causés par l’hiver.

Au printemps et en été, les plantes du jardin affichent une croissance fulgurante. Les fleurs et les arbustes connaissent des périodes de floraison différentes. Les mauvaises herbes et la végétation sauvage poussent sans y avoir été invitées. Il est préférable de maintenir en permanence l’ordre dans votre jardin en vous armant de vos taille-haie, coupe-bordure, tronçonneuse et broyeur.

L’automne engendre la haute saison des travaux de broyage. Avant que la saison froide s’installe, il faut protéger le jardin pour l’hiver et le préparer pour la belle saison à venir. Enlever les feuilles mortes, tailler les haies et les buissons ou encore élaguer les arbres : presque tous les déchets végétaux produits pourront être recyclés idéalement grâce à un broyeur.

BON À SAVOIR

Lors du choix du broyeur, tenez compte de la taille de votre jardin, mais aussi et surtout du type de déchets à broyer. Évaluez la quantité de débris d’arbres durs et de déchets de haies taillées ainsi que la quantité de déchets végétaux tendres.

Si vous ne disposez d’aucun raccordement électrique à proximité de votre broyeur, optez pour un broyeur thermique qui vous assurera une mobilité optimale. Pour les endroits sensibles aux nuisances sonores, il existe également des modèles particulièrement silencieux.

Si vous n’avez pas de broyeur sous la main, les feuilles mortes peuvent également être ramassées et broyées avec une tondeuse munie d’un bac de ramassage.